Que visiter? Santa Teresa – Florilège d’endroits à visiter

Florilèges d'endroits à visiter

retour

Parque das Ruinas (le parc des ruines)

rua Murtinho Nobre 169

                                     Parque das Ruinas

Situé à peu de distance du Musee Chacara do Ceu, le Parque das Ruinas est un grand jardin public assorti d’un Centre Culturel aux programmations nombreuses et variées.

A l’origine, l’Hôtel particulier Murtinho Nobre, bâti entre 1898 et 1902, fut dans la 1ère moitié du XXème siècle, le lieu de résidence de la riche héritière et mécène Laurinda Santo Lobo. Nièce du Ministre de l’Economie de l’époque, Joaquim Murtinho, elle « tînt salon » et reçut pendant près de deux décennies de nombreux grands artistes et intellectuels de l’époque. Décédée en 1946 sans héritiers directs capable de gérer le domaine, l’Hôtel fut laissé à l’abandon pendant de nombreuses années. Occupé par une faune d’individus plus ou moins recommandables (Sans abris, trafiquants de drogues…), la bâtisse fut saccagée et dévastée.

En 1993, le Gouverneur de l’Etat de Rio classa les ruines qui subsistaient. Restauré dans un style qui mêle habilement les vestiges en pierres et les structures en verre et en métal, elle propose outre la résidence elle-même, un grand parc, un auditorium de près de 100 places, une scène de 88 m2, une salle d’exposition et une cafétéria.

Des programmations culturelles en plein air, dont une pour les enfants en fin de semaine (à vérifier), une vue prodigieuse sur la ville de Rio, complèteront votre visite.


Largo dos Guimarães

                        Largo do Guimarães

Considérée par le Carioca comme le centre du quartier de Santa Teresa, cette petite place vous propose de nombreux bars, restaurants… Très animée pendant le Carnaval, vous ne manquerez pas d’y faire un détour.

 


Escadaria Selarón

          Escadaria Selaron

Il s’agit d’une voie publique, constituée d’escaliers, qui relient les quartiers de Santa Teresa et de Lapa. Les marches, étaient dans un état de détérioration avancées, lorsqu’en 1994, l’artiste d’origine chilienne Jorge Selarón, en commença la rénovation à l’occasion de la Coupe du Monde de Football. Décidé à recouvrir ces marches principalement de tuiles bleues, vertes et jaunes, en hommage aux couleurs du drapeau brésilien, celles-ci furent récupérées à l’origine dans divers dépôts d’immondices ou de matériaux de construction.

Long de 125 mètres, les 250 marches emblèmes mondial du Street Art,  qui composent ce chemin, sont recouvertes de 2000 tuiles, dont près de 300 sont peintes à la main par l’artiste lui-même. Elles furent complétées dans les dernières années de construction par des dons de carreaux venus du monde entier. L’œuvre est connue sur toute la planète et servit de support à de nombreux films publicitaires (Coca-Cola), documentaires, culturels (musique de U2) ou lors de la candidature de Rio pour les Jeux Olympiques de 2016.


Le Couvent de Santa Teresa

Ce couvent dédié à Sainte Thérèse d’Avila, fut construit par l’Ordre des Carmélites dès les années 1750. Il donna son nom au quartier. Il avait été précédé d’une petite chapelle édifiée par Antonio do Desterro en 1629. Celle-ci dût être détruite pour pouvoir bâtir les édifices conventuels.


Musée Chácara do céu

rua Murtinho Nobre, 93

Le musée Chácara do céu, est installé dans l’une des demeures du riche industriel d’origine française, Raymundo Othone de Castro Mayor. Passionné d’art, ce mécène amassa, au cours des nombreux voyages qu’il effectua dans sa vie, près de 22 000 œuvres d’art. Célibataire et sans enfants, il légua ses deux résidences et sa collection, à une association privée, qui les déposa finalement entre les mains de l’Etat de Rio de Janeiro. La 1ère résidence devint le Musée do Açude et la seconde, à Santa Teresa, le Musée Chácara do Céu.

Ce dernier, est une grande maison d’allure moderniste, aux lignes élégantes, datant de 1954. Construite au milieu d’un magnifique et exubérant jardin de 18 000 m2, façonné par Burle Marx, on peut y profiter d’une vue splendide à 360° sur Rio. Il présente non seulement une galerie de peintres brésiliens et européens connus, mais également des sculptures, des gravures…dont l’éclectisme ravira vos yeux et comblera votre esprit. Di Cavalcanti, Courbet, Rousseau, Matisse, Picasso, Dali, Derain, Degas, Miro… pour ne citer qu’une infime partie des artistes présentés sont l’ornement de cette splendide collection.

Ouvert tous les jours sauf le mardi de 12 à 17H.

prix (tarif juillet 2017)

6 R$ (3 R$ pour les étudiants)

gratuit les mercredis

retour