Que visiter? Copacabana – La plage

La plage de Copacabana

retour

                               Vue sur la plage de Copacabana

Rivale longtemps indétrônable d’Ipanema, la plage de Copacabana reste, malgré l’attraction grandissante de sa voisine, un lieu incontournable de balade et de détente pour les habitants de Rio. Elle est surnommée la Princesinha do Mar (la Princesse des mers).

Datant de 1970, la promenade de dallage noir et blanc, appelée le Calçadão, dont les motifs se déclinent à l’infini, sur une multitude de produits dérivés, est bordée de restaurants, de bars, de kiosques. Des vendeurs ambulants, de glaces, de spécialités culinaires typiques, de bijoux, d’articles de plages, de souvenirs, proposent leurs marchandises.

                               Le Calçadão

Vous pourrez y faire votre jogging, du vélo, du roller ou tout simplement y flâner nonchalamment en Havaïanas (tongue brésilienne), en bermudas ou cangas. Profiter donc du dimanche où une partie du front de mer est interdit aux voitures.

Vous trouverez à louer ou à acheter sur place tout ce qui est nécessaire pour passer une bonne journée, que ce soit du matériel de plage, chaise pliante, chaise longues, parasol, ou que ce soit pour vous sustenter.

La plage c’est aussi le lieu où s’exprime le culte du corps si important au Brésil. On dit que les salles de sports sont plus nombreuses que les pharmacies à Rio.

Sur la plage ou sur l’eau le spectacle est permanent. Vous verrez les Cariocas s’adonner à la musculation en plein air, au foot volley, au Beach Volley (sport au moins aussi apprécié que le football à Rio). Le Surf, le Paddle, le Scooter des mers, en résumé toutes les activités nautiques en général, sont aussi fort pratiquées.

A Rio la culture du corps, c’est d’abord la culture du muscle, et le muscle le plus important pour les Cariocas, c’est le muscle fessier. Ils ont même inventé un maillot de bain qui le met tout particulièrement en valeur : le brésilien.

Copacabana, c’est aussi des concerts en plein air, des animations, et pour la Saint-Sylvestre, un gigantesque feu d’artifice, qui réunit près de 2 millions de personnes. Celui-ci est suivit traditionnellement par la célébration rituelle d’une divinité de la mer, et vous verrez les habitants, habillés de blanc, jeter des fleurs dans l’océan.

Un seul bémol à ce tableau idyllique : ne prenez pas d’objets de valeurs avec vous. Ne prenez que l’argent strictement nécessaire à vos dépenses sur place.

retour